Coronavirus 2019-nCoV (FAQ)

 

Les questions- réponses ci-dessous sont actualisées régulièrement en fonction des informations et connaissances disponibles.

A ce jour, aucun cas de coronavirus 2019-nCoV   n’a été détecté en Algérie

Qu’est-ce qu’un coronavirus ?

Les coronavirus sont une famille de virus qui infectent à la fois les animaux et les humains. Les coronavirus humains peuvent provoquer des maladies bénignes semblables à un rhume, tandis que d'autres provoquent des maladies plus graves comme le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) et le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS).

Qu’est-ce qu’un nouveau coronavirus ?

On entend par « nouveau coronavirus » une nouvelle souche de coronavirus n’ayant encore jamais été identifiée chez l’homme.

Le  nouveau coronavirus identifié à Wuhan, en Chine en décembre 2019 est connu sous le nom 2019-nCoV

Quelle est la source de ce virus ?

La source la plus probable est d’origine animale, les enquêtes sont en cours pour l’identification de la source et du mode de transmission

Comment se transmet   le nouveau coronavirus 2019-nCoV ?

Les premiers cas recensés sont des personnes ayant fréquenté  le marché de poisson et d’animaux vivants de Wuhan en Chine  : l’hypothèse d’une maladie transmise par les animaux était privilégiée.

Ce virus se transmet généralement par voie respiratoire  (gouttelettes  lors de la toux et /ou d’éternuement)  et par un contact étroit et non protégé avec une personne infectée.

L’évolution des connaissances dans les prochaines semaines permettra d’en savoir plus sur les modes de transmission de ce virus, son niveau de transmissibilité, sa virulence, le délai d’incubation et la source animale de contamination.

Le nouveau coronavirus peut-il  être transmis de personne à personne ?

La transmission interhumaine  a été prouvée. Des cas intrafamiliaux sont décrits et certains soignants ont été contaminés en ne respectant pas les précautions d’hygiène

Le coronavirus peut-il être transmis par l’eau ?

A ce jour, il n’a pas été rapporté de contamination par l’eau.

Est-ce que le nouveau coronavirus survit dans le milieu extérieur ?

 Au  vu des données disponibles sur la survie des coronavirus dans le milieu extérieur  (quelques heures sur des surfaces inertes sèches) et compte tenu des temps et conditions de transport avec la Chine, le risque d’être infecté par le nCoV en touchant un objet importé de Chine est considéré comme extrêmement faible.

Quels sont les symptômes chez une personne infectée par le nouveau coronavirus ?

les symptômes principaux sont la fièvre et des signes respiratoires de type toux ou essoufflement. Dans les cas plus sévères, le patient peut présenter une détresse respiratoire aiguë, une insuffisance rénale aiguë, voire une défaillance multi-viscérale pouvant entraîner un décès.


Les patients présentant des maladies chroniques pré-existantes telles qu’une hypertension, maladies cardiovasculaires, diabète, maladies hépatiques, maladies respiratoires, semblent plus susceptibles de développer des formes sévères, de même que les personnes âgées.

Y’a-t-il un vaccin contre  le coronavirus 2019-nCoV ?

 A ce jour, aucun vaccin n’a été développé

Existe-t-il un traitement contre le coronavirus 2019-nCoV ?

Il n'existe aucun traitement spécifique. Cependant, un traitement symptomatique est fondé  sur l'état clinique du patient. 

Comment  faire le diagnostic d’une infection à coronavirus 2019-nCoV ?
Le diagnostic est suspecté devant des signes d’infection respiratoire chez une personne revenant de la Chine dans les 14 jours précédant l’apparition des symptômes.

Un examen biologique spécifique est nécessaire à la confirmation de l’infection au 2019-nCoV qui sera pratiqué par le Centre National de Référence de l’Institut Pasteur d’Algérie.

Comment les cas suspects sont pris en charge les cas suspects?
Le cas suspect identifié par un professionnel de santé sera  est isolé et pris en charge en respectant les mesures de protection individuelle  et pris en charge dans un hôpital de proximité.  

Que puis-je faire pour me protéger ?

  • Eviter tout contact rapproché avec toute personne présentant des symptômes de maladie respiratoire tels que la toux et les éternuements ;
  • Se laver régulièrement les mains avec du savon ou utiliser les solutions hydro alcooliques ;
  • Respecter les règles d’hygiène respiratoire (tousser dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique, porter un masque si vous avez des signes respiratoires).

Que faire si on a été en contact avec une personne non symptomatique venant de la chine ?
A ce jour, la contagiosité pendant la période d’incubation (le délai entre l’infection et l’apparition des signes cliniques)  n’est pas avérée.

Nous n’avons pas assez d’éléments de preuve en ce sens. Nous suivons avec attention l’avancée des connaissances sur ce nouveau virus afin d’adapter nos procédures à tout nouvel élément.

Quelles sont les consignes pour les personnes qui partent en voyage ?

Voir fiche conseils aux voyageurs.

Y a-t-il des restrictions de voyage ?

Actuellement, l’OMS ne recommande aucune restriction de voyage ou de commerce.

Quelles sont les consignes au retour d’un voyage d’une zone touchée par le virus?

Voir fiche conseils aux voyageurs.

Quelles sont les mesures de surveillance prises au niveau des postes de contrôle sanitaires aux frontières pour les vols directs ou avec escale en provenance de Chine?

  • Information et sensibilisation des voyageurs en partance et en provenance de la République Populaire de Chine ;
  • Mise en place des caméras thermiques pour les passagers en provenance de la République Populaire de Chine ;
  • Isolement et hospitalisation de tout passager présentant des signes cliniques de la maladie.

Quel est le risque pour l’Algérie ?

Le comité d’expert  a déterminé que le risque de santé publique pour l’Algérie en lien avec le nCoV-2019 à Wuhan, en Chine, est faible à modéré.

Une évaluation du risque est effectuée au fur et à mesure que de nouveaux renseignements sont disponibles.