Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid a donné, lors d’une réunion avec les cadres de l’administration centrale, des orientations pour la relance des programmes et campagnes de santé y compris ceux destinés à la lutte contre la propagation de la pandémie de COVID-19, indique mardi un communiqué du ministère.

M.Benbouzid a mis l’accent sur l’impératif de veiller comme chaque année, à la mise en œuvre des programmes et des campagnes de sensibilisation inhérents à la saison estivale notamment en cette conjoncture exceptionnelle marquée par la propagation du nouveau coronavirus, insistant sur le respect de la poursuite de toutes les actions et activités du secteur.

Saluant l'étroite coordination entre les différents services durant cette période exceptionnelle, le ministre a appelé à la poursuite de la campagne nationale de lutte contre les piqûres de scorpion et la prévention contre certaines maladies à transmission hydrique et les intoxications alimentaires liées à la hausse des températures, outre la nécessité d'accorder une attention particulière aux personnes âgées notamment ceux souffrant de maladies chroniques.

Pour la prise en charge des femmes enceintes durant cette période, M. Benbouzid a fait état du renforcement de leur prise en charge à travers la coordination entre les secteurs public et privé.

Concernant les personnes atteintes de cancer, le ministre de la santé a insisté sur l’activation de la numérisation des rendez-vous de radiothérapie, en établissant un équilibre entre les services du nord et ceux du sud du pays pour l'optimisation de la prise en charge de ces malades.

Evoquant les établissements de santé de proximité, M. Benbouzid a mis l'accent sur la relance de leurs activités et la réhabilitation de certains d’entre eux pour améliorer la prise en charge de proximité des citoyens, rapprocher davantage la santé du citoyen et désengorger les grands hôpitaux.

 

source APS