Les Ministres de la Santé et des Transports rendent visite aux étudiants rapatriés de Chine

 

Le Ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid et le Ministre des Travaux publics et des Transports, Farouk Chiali se sont rendus lundi à l'hôtel Raïs (Ain Taya) où sont hébergés les étudiants algériens, mauritaniens et libyens rapatriés la semaine dernière de Wuhan, suite à la propagation du virus Corona.

Le Ministre de la Santé a affirmé avoir promis de visiter régulièrement les étudiants rapatriés pour s'enquérir de leur état de santé, saluant les efforts du staff médical mobilisé qui est à leur chevet jusqu'à ce qu'ils quittent l'hôtel la semaine prochaine.

Dans le même contexte, M. Benbouzid s'est dit rassuré de l'état de santé des patients, ajoutant qu'aucun symptôme du virus Corona n'a été enregistré depuis leur rapatriement.

Hotel Rais

Pour sa part, le Ministre des Travaux publics et des Transports a rassuré les citoyens quant aux mesures prises par les pouvoirs publics pour "assurer le contrôle au niveau de tous les points frontaliers du pays".

Les étudiants rapatriés ont, de leur côté, fait part de leur satisfaction quant aux efforts consentis par les pouvoirs publics à savoir l'hébergement, le transport et la prise en charge médicale, souhaitant quitter l'hôtel dans les plus brefs délais pour rejoindre leurs familles.

Le Dr Mehdi Ouanouri, psychologue à l'Etablissement hospitalier spécialisé (EHS) des maladies infectieuses El-Hadi Flici (ex-El-Kettar) a fait savoir que l'état psychologique des étudiants rapatriés de la ville chinoise de Wuhan était fragile mais dès leur montée à bord de l'avion d'Air Algérie et rencontre avec le staff médical ils ont renoué avec la sérénité.

Dr Ounouri a indiqué qu'il procédait à l'examen de l'état psychologique des étudiants deux fois par jour mais également sur demande et prodigue des traitements individuels et collectifs, relevant que "certains soufrent encore du choc notamment après les images relayées sur les réseaux sociaux montrant une situation de panique dans les régions touchées par le coronavirus en Chine".

D'autres ont été choqués par l'isolation qui leur été imposée à Wuhan, foyer de l'épidémie du Coronavirus. Cette panique commence à disparaitre progressivement", a-t-il rassuré.

 

Source APS