Le Ministre de la santé s’entretient avec le SG de la FNTS/UGTA…

Alger le 19 juillet 2017- Le Professeur Mokhtar Hasbellaoui, Ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière a reçu ce mercredi matin au siège de son département ministériel une délégation de la Fédération Nationale des Travailleurs de la Santé (FNTS/UGTA) conduite par son secrétaire général Monsieur Amara Rachid.

Entrant dans le cadre du cycle de rencontres de prise de contact du ministre avec l’ensemble des partenaires sociaux, cette audience a été caractérisée par un échange de points de vue concernant les approches stratégiques devant conduire à « un système de santé performant digne de notre grande Algérie » comme affirmé par le ministre de la santé.

Après avoir félicité le Pr. Mokhtar Hasbellaoui pour sa nomination à la tête du secteur de la santé, le Secrétaire Général de la FNTS/UGTA a mis en exergue le fait que la FNTS/UGTA est un syndicat représentatif de toutes les composantes du système national de santé et que « en tant que partenaires social nous œuvrerons à travailler la main dans la main pour moderniser le secteur de la santé ».

de la République, le Professeur Mokhtar Hasbellaoui a affirmé que « les avancées enregistrées seront consolidées et les acquis préservés et les portes du dialogue resteront ouvertes».

…et avec le SG du SNPEPM

Le Professeur Mokhtar Hasbellaoui, Ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière a reçu ce mercredi matin au siège de son département ministériel une délégation du Syndicat National des Professeurs d’Enseignement Paramédical (SNPEPM) conduite par son Secrétaire Général Monsieur Benyoucef Benyoucef.

Lors de cette séance de prise de contact, le Secrétaire Général du SNPEPM a commencé par adresser ses « sincères félicitations au ministre de la santé pour cette initiative qui témoigne d’une volonté sincère d’arriver à un partenariat durable ». Pour sa part, le ministre de la santé a insisté sur le fait que « tous les chantiers seront suivis sérieusement et finalisés » et d’ajouter «le dossier des problèmes qui minent le fonctionnement des instituts supérieurs de formation paramédicale est un dossier prioritaire car il conditionne le devenir de la formation paramédicale et celui des formateurs en même temps ».

Enfin, les deux parties ont convenu de ne ménager aucun effort pour la résolution rapide des problèmes dans le cadre d’un dialogue sérieux, permanent et responsable.

Copyright Ministere de la Sante de la Population et de la Reforme Hospitaliere 2015 Tous Droits Reserves