Cérémonie de signature du protocole sanitaire de prévention contre le risquede la propagation du coronavirus Covid-19,relatif au référendum sur larévision constitutionnelle.

 Le Professeur Abderrahmane BENBOUZID,ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, a procédé, mardi 08 septembre 2020, au Centre International des Conférences,avec lePrésident de l'Autorité Nationale Indépendante desElections, M. Mohamed CHARFI, à la signature du protocole sanitaire de prévention contre le risque de propagation du coronavirus, à l’occasion de l'organisation du référendum sur le projet de révision constitutionnelle, prévu pour le 1novembre prochain.

signature de protocole sanitaire ANIE et le ministére de la santé ph louiza 08.09 33

signature de protocole sanitaire ANIE et le ministére de la santé ph louiza 08.09 47

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La cérémonie de signature s'est déroulée en présence du ministre délégué chargé de la Réforme Hospitalière, le Professeur Smaïl MESBAH, duPrésident du Conseil National des Droits de l'Homme, M. Bouzid LAZHARI, ainsi que des membres de la commission scientifique de suivi de l'épidémie de coronavirus.

DSC 6945

DSC 7022

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A cette occasion, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, le Professeur Abderrahmane BENBOUZID, a déclaré que « la circonstance exceptionnelle que connaît le pays verra bientôt la mise en place d'une nouvelle base, à travers laquelle seront définies les perspectives d'avenir, par l'élaboration d’une nouvelle constitution qui instaure un État fort œuvrant au service du citoyen et à la restauration de sa confiance. »

D'autre part, monsieur le ministre a mis l'accent sur le suivi et la garantie de « toutes les facilitations permettant la prise en charge et l’organisation du référendum dans les meilleures conditions », indiquant que le ministère de la santé mettra en œuvre "tous les moyens et le soutien financier nécessaires pour la réussite de ce référendum", appelant tous les usagers de la santé à œuvrer en coordination avec les services concernés en prévision de ce droit national.

Pour sa part, le Président de l'Autorité Nationale Indépendante pour les Elections, M. Mohamed CHARFI, a souligné que ce protocole assurera "la coordination" entre l'Autorité Nationale Indépendante desElections et les institutions gouvernementales "et la sécurité du processus référendaire, mettant l’accent sur l'importance du rendez-vous de la révision constitutionnelle qui s’inscrit, a-t-il- dit, "dans le cadre de la dynamique de changement et d’accroissement de l'espoir pour l’édification de l’Algérie nouvelle", soulignant "les progrès réalisés parle pays malgré la pandémie du coronavirus qui a entravé la poursuite des projets ».

signature de protocole sanitaire ANIE et le ministére de la santé ph louiza 08.09 71

Il convient de noter que la commission scientifique de suivi de l'épidémie de coronavirus, qui œuvre sous la tutelle du ministère de la Santé, a fait part de son approbation du protocole sanitaire proposé par l'Autorité Nationale Indépendante des Elections.

Dans le même contexte, le Dr. Louz Soraya, membre de l'Autorité Nationale Indépendante pour les Elections, a fait une présentation détaillée du protocole sanitaire adopté pour les étapes du processus référendaire.