Célébration de la Journée Mondiale de lutte contre le Sida

En présence   de Monsieur Eric OVERVEST Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies en  Algérie et  de Monsieur Adel ZEDDAM Directeur  d’ONUSIDA en Algérie, le Docteur Mohammed MIRAOUI, Ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière a présidé  dimanche 01 Décembre 2019 à l’Hôtel Sofitel la  cérémonie de la célébration de la Journée Mondiale de Lutte Contre le Sida sous le thème :  « les Organisations Communautaires Font la Différence »  et sous le Slogan National : « La Société Civile : Partenaire pour mettre fin au Sida d’ici 2030 ».

 Monsieur le Ministre  de la Santé a souligné que l’Algérie a fait de grands  progrès dans le domaine de la lutte contre le sida, plus de 65 centres  ont été créés dans tout le territoire national pour des diagnostics anonymes,  avec la mise en place de plus de 15 centres de référence pour le traitement, le diagnostic et le suivi, ainsi que la création d'un laboratoire de référence à l'Institut Pasteur d’Algérie. Tout cela grâce à la mobilisation de l'Etat pour tous les moyens matériels, humains et financiers, où la part de financement du programme de lutte contre le sida dépasse 95% du trésor de l’Etat. Sans oublier les résultats obtenus dans le domaine de la sensibilisation de la société à cette maladie, grâce aux efforts des membres du comité national de prévention et de lutte contre le sida et des membres de la société civile.

 Monsieur le Ministre a rajouté  que ces résultats ne doivent pas nous tromper, car des facteurs de risque sont toujours présents dans notre société, tels que les comportements sexuels non prudents, l’ignorance de l’utilisation des moyens de protection, la consommation de drogues injectables et l'immigration clandestine.

Monsieur le Ministre a également insisté  sur  la vigilance  permanente et la  mobilisation afin que nous puissions respecter le délai que nous nous sommes fixé, l'élimination du sida à l’an 2030.

De son côté, le Coordonnateur résident du Système  des nations unies en Algérie ,a tenu  à saluer « l’engagement politique et financier » du pays ,lequel s’est traduit par des « résultats encourageants »en matière de lutte contre cette pathologie, tout en relevant « les efforts des acteurs et partenaires » œuvrant dans ce domaine. 

En marge de cette rencontre, le Ministre de la Santé a dénoncé l’Ingérence « Ignoble » du parlement Européen dans les affaires internes du pays tout en affirmant que les affaires internes de l’Algérie  sont une ligne rouge qu’il ne faut pas franchir en poursuivant : « Nous ne permettrons à personne d’en faire un élément de chantage ».        

 

 

 

sida3sida4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sida2